Festival 2016

               32ème   FESTIVAL   D’ORGUE DE  CHATELET   2016

                                                    www.festival-orgue-chatelet.be     http://festival-orgue-chatelet.e-monsite.com/

                                                          Trois Concerts en l’église Saints - Pierre et Paul

                   Pour la première fois, le Festival d’Orgue de Châtelet propose un concert chœur et orgue, le vendredi 9 septembre : « Les Amis de Mozart », direction Béatrice Mestdagh avec Bernard Carlier aux claviers.  Une fois de plus, des artistes de grand talent seront présents aux orgues de l’église Saints - Pierre et Paul. On n’a pas oublié les magnifiques récitals  d’orgue symphonique où des interprètes de renommée internationale se sont produits depuis 1983… Les objectifs de ces concerts sont de faire connaître à un public très large, la musique de cet instrument magique et un peu mystérieux qui sévit dans la pénombre des églises. Aujourd’hui, l’orgue est non seulement le fruit d’un passé prestigieux mais demeure très actuel : on restaure et on construit de magnifiques instruments partout dans le monde... Après plus de 65 ans, le relevage et le dépoussiérage des tuyaux de l'orgue de Châtelet étaient devenus indispensables. Ces travaux, mis en œuvre par le Conseil de Fabrique, ont été effectués il y a cinq ans… Par ailleurs, le système de transmission électropneumatique vieillissant était très fragile et posait des problèmes qui nécessitaient une surveillance particulière et des interventions fréquentes… Un projet pour une complète électrification de la traction en système dit "électrique direct" a été réalisé et terminé début 2013… La console sera restaurée prochainement. Comme à chaque Festival, les artistes joueront des œuvres du grand répertoire et des improvisations… Attention : le troisième concert a lieu deux semaines après le deuxième et le Festival reprend ses habitudes des vendredis soir...

   Vendredi 9 septembre à 20h15: Le Chœur Royal « Les Amis de Mozart »

Direction : Béatrice Mestdagh avec Bernard Carlier à l’orgue

 

Les Amis de Mozart, chœurs mixtes fondés en 1953, ont reçu en août 2003 l’autorisation officielle du Palais de porter le titre de « Royal » ! Dès le début, le répertoire de la chorale présente une musique de qualité en interprétant Mozart, Janequin, da Vittoria, Palestrina… Il y a plus de trente ans, la chorale se lance dans un défi plus difficile encore : deux messes de Schubert, le Requiem de Fétis, le Gloria de Vivaldi… Les Amis de Mozart ont connu des moments extrêmement forts qui resteront à jamais marqués dans les mémoires : entre autres, le 4 décembre 1991, l’interprétation en la collégiale Sainte Waudru à Mons du Requiem de Mozart à l’occasion du bicentenaire de sa mort.  Et puis, notre chorale montoise dépasse nos frontières pour des tournées de concerts en France : Reims, département de la Haute Saône, Charente Maritime… Une des caractéristiques des Amis de Mozart, c’est qu’ils font partie intégrante de la vie montoise : ses membres répondent présents en 1998 lors de la réouverture de la grande salle du Théâtre Royal montois. Ils participent chaque année à la cérémonie de la « descente de châsse » le samedi de la ducasse en la collégiale Sainte Waudru en compagnie de tous les Montois de souche ou d’adoption. Classée en catégorie « excellence » lors des rencontres musicales provinciales, la chorale est un bel ensemble qui sait allier le quasi-professionnalisme et l’amitié, tout en partageant la même passion : la musique! De plus, les Amis de Mozart, sous l’impulsion enthousiaste et dynamique de leur directrice musicale Béatrice Mestdagh, élargissent continuellement leur répertoire et ont prouvé leur volonté de rester « dans le vent » en interprétant Brel, Bécaud, Duteil et même les Beatles pour la plus grande joie du public… La célébration de leur cinquantenaire a donné lieu à quelques prestations mémorables un peu partout à Mons : un festival de chorales en avril 2002, à l’Auditorium Abel Dubois organisé par la chorale, un concert de gala donné en octobre 2002, en l’église Saint Nicolas, avec au programme Mozart dans des œuvres pour chœur et orchestre et enfin, pour clôturer, le 20 novembre 2004, l’interprétation de la Messe Solennelle de Sainte Cécile (de Gounod) en l’église Sainte Elisabeth en collaboration avec "Valentiana Orchestra" et les ensembles à Cœur Joie "Voce Allegre" et "L’atelier" de Valenciennes.

Béatrice Mestdagh est diplômée du Conservatoire Royal de Mons. Elle a enseigné le solfège et le chant durant dix ans dans diverses académies. En 1991, elle devient directrice de l’Académie de Musique et des Arts de la Parole René Louthe de Houdeng-Aimeries. Après avoir été chargée de cours de chant puis accompagnatrice durant une dizaine d’années au Conservatoire Royal de Musique de Mons, elle y enseigne actuellement la formation musicale. Pianiste et cantatrice, elle se produit régulièrement comme soliste tant en Belgique qu’en France. Depuis deux ans, elle s’initie au chant grégorien. Elle dirige également le choeur royal Les amis de Mozart, de Mons, qu’elle prépare pour des concerts aussi diversifiés que prestigieux.

Après des études complètes au conservatoire royale de Bruxelles, Bernard Carlier a été nommé directeur de l'Académie de Musique de Mont-sur-Marchienne et de facto, de son célèbre cycle de concerts de musique de chambre. Organiste de diverses paroisses de la région d'Ecaussinnes, sa région natale, il a joué régulièrement à  de l'abbaye de Maredsous  de 1983 à 1992. En 1992, il devient par concours, titulaire des grandes orgues de la Collégiale Sainte-Waudru à Mons. Dès 1993, il y crée les " Collégiades ", festival d'orgue ayant lieu tous les dimanches de juillet où l'on peut entendre les plus grands noms de l'orgue contemporains.Ihttp://www.waudru.be/pics/P9280010C.jpgnvité des plus célèbres festivals, il a donné des récitals dans la plupart des grandes villes du pays, ainsi qu'à l'étranger, entre autres à Paris... En 2008, 2010 et 2014, il a effectué des tournées de concerts en Russie à l'invitation d'Alexei Parshin, professeur d'orgue au Conservatoire Tchaikovki de Moscou. Ces tournées l’ont emmené des grandes orgues de la cathédrale catholique de Moscou à Kirov, Krasnogorsk, Arkhangelsk (Pôle Nord) et jusqu’à Yakutsk en Sibérie orientale et a donné une masterclass au Conservatoire Supérieur Tchaikovki de Moscou en2014. Bernard Carlier a fait partie du jury de divers concours d'orgue prestigieux comme l' " International V.Kikta Organ Competition " à Moscou (2010). Membre administrateur de l'Union Wallonne des Organistes depuis de très nombreuses années, il œuvre particulièrement à la (re)découverte des auteurs belges méconnus.

Au programme : Lassus, Arcadelt, Bortniansky, Strokine, J. Jongen, Mozart, Kosma, Gounod, Fauré, Bovet, Schubert, C. Franck, Saint-Saëns…

 

 

 

 

 Vendredi 30 septembre à 20h15: Thierry Smets, organiste titulaire

A côté des études de piano, d’orgue et d’écriture, Thierry Smets commença très jeune, non seulement comme organiste d’église, mais aussi comme pianiste accompagnant des chanteurs de variété... Très tôt attiré par l’improvisation et le Jazz (séjours aux USA notamment à La Nouvelle Orléans et à New-York...), il a voulu comprendre et maîtriser l’harmonie qui s’y rapporte... Il s’est ensuite produit en petites formations dans des « boîtes de Jazz » comme le Travers, le Bloomdido, etc...   N’ayant jamais pu vraiment choisir, il est aujourd’hui partagé entre l’orgue et les instruments électroniques  et s’est redécouvert une passion latente depuis de nombreuses années : l’orgue Hammond... Il a enregistré un CD de Jazz en 2010.  Thierry Smets est professeur d’écriture musicale au conservatoire royal de Mons. Auparavant, professeur titulaire d’une classe d’harmonie écrite (de 1987 à 2006), il a formé de nombreux étudiants au diplôme de premier prix... Il a été également de 1981 à 2003, professeur à l’académie des Arts de Bruxelles où il donnait, entre autres, un cours de Jazz et les cours d’écriture musicale. Affecté par les lois en matière de cumul, il a été contraint d’abandonner cette fonction à laquelle il était très attaché, laissant ainsi un groupe important d’élèves «orphelins».                                                                                          

Au programme: Mozart, Mendelssohn, Jongen Improvisation…

Vendredi 14 octobre à 20h15: Bérenger Goffette, Florenville

B goffette 2 comp 

Depuis juin 2004, Bérenger Goffette  est licencié en orgue de l’Institut Supérieur de Musique et de Pédagogie de Namur, où il a reçu l’enseignement de l’orgue et de l’improvisation dans la classe de Firmin Decerf et de Benoit Mernier. Il est également agrégé en orgue et en formation musicale. C’est dans le cadre de cet établissement, qu’il suivra l’enseignement d’Edmond de Vos pour le carillon jusqu’à l’obtention du grade de « Maître Carillonneur ». Après ses études à l’Imep, il se perfectionne pendant 2 années au Conservatoire National de Région de Strasbourg auprès de Christophe Mantoux et obtient son diplôme de spécialisation avec mention.Bérenger Goffette  est également l’organiste du trio Lamibe Tromba ( 2 trompettes et orgue) avec lequel il a enregistré 2 cd :  « Œuvres baroques pour 2 trompettes et orgue » et « Corno da caccia, trompettes et orgue ». Il est organiste titulaire et carillonneur de l’église décanale Notre Dame de l’Assomption de Florenville. En plus de ses activités d’organiste, Bérenger Goffette est professeur d’orgue et de formation musicale à l’Académie de Musique d’Arlon. Il est aussi directeur musical de l’Harmonie Royale d’Udange.

Au programme : Vierne, Bédart, Mendelssohn,  Lefébure-Wély, Improvisation...…

 

                      Participation au frais : 10 € par concert ou 25 € pour l’abonnement.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site